A celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au-delà de tout ce que nous demandons       ou imaginons, à lui soit la gloire…  Ephésiens 3.20.

 

Prier, l'aventure avec Dieu !

Chaque lundi à 19h nous sommes en union de prières.

Nous exprimons notre reconnaissance à Dieu et lui faisons part de nos besoins.

1ere semaine du mois, nous prions pour les familles de notre église, et pour nos frères et sœurs manquants ou en difficulté. En novembre, nous prions pour Aro, Fara, Bako, Gilles, Daniel et Sophie, Wilmary, Frédéric et Paulina, jean Daniel et Evelyne, et leurs familles. 

2ème semaine, nous prions pour les gens qui nous entourent : famille, collègues, amis, associations, les chrétiens du Pays de Gex.

3ème semaine, nous prions pour les responsables et dirigeants de notre église à tous les niveaux (de notre communauté à la Conférence Générale), pour ADRA, ACAT, pour les chrétiens persécutés et pour les gouvernants de notre pays.

4ème semaine : Méditation d'un texte biblique, et nous prions pour notre communauté : sabbat des Amis, groupes de foyers, les différents départements de l'église.

Éternel,
On nous dit que tu nous parles,
Mais je n’ai jamais entendu ta voix
De mes propres oreilles.
Les seules voix que j’entends
Ce sont des voix fraternelles
Qui me disent les paroles essentielles.

On nous dit que tu fais route avec nous
Mais je ne t’ai jamais surpris à mêler tes pas
À ma propre marche.
Les seuls compagnons que je connaisse,
Ce sont les êtres fraternels
Qui partagent la pluie, le vent, le soleil.

On nous dit que tu nous aimes,
Mais je n’ai jamais senti ta main se poser
Sur mes propres épaules.
Les seules mains que j’éprouve,
Ce sont des mains fraternelles
Qui étreignent, consolent et accompagnent.

Mais si c’est toi, ô Éternel,
Qui m’offres ces voix,
Ces compagnons, ces mains,
Alors, au coeur du silence et de l’absence,
Tu deviens, par tous ces frères,
Parole et Présence.
Béni sois-tu !
Amen.

*******************************************************************************************************************************************************************************************

La prière, clef de nos visions !

Notre église a une vision qui peut paraître inaccessible…. Et pourtant, nous honorons Dieu lorsque nous lui demandons l'impossible. Dieu aime les gens audacieux qui osent transformer leurs rêves en prière !
Notre rêve n'est pas trop grand pour lui ! Demandons-Lui de grandes choses. N'ayons pas peur ! Il est disposé à nous exaucer, à nous surprendre en accomplissant l'impossible !

"Or, à celui qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou imaginons, à lui soit la gloire…" Ephésiens 3.20-21.

Pour vivre le miraculeux, rien n'est plus efficace que la prière !
Alors remettons notre rêve entre les mains de Dieu, et croyons fermement qu’Il pourra l'accomplir.  

 "Ah ! Seigneur Eternel ! C’est toi qui as créé le ciel et la terre par ta grande puissance, et en déployant ta force. Pour toi rien n’est trop extraordinaire". Jérémie 32.17

  D’après Yannis Gautier (Top chrétien)

 ******************************************************************************************************************************************************************************* 

"prier_devant_fenetre.jpgQuand tu pries, entre dans ta chambre, ferme ta porte et prie ton Père qui est là dans le lieu secret ; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra." Matthieu 6.6

 Beaucoup de gens sont découragés parce qu’ils n’ont envisagé la prière que comme un moyen de pression, voire de chantage sur Dieu. Ils prient un Dieu lointain qui ne ressemble en rien au Père que Jésus décrit : un Père aimant, patient, qui nous respecte et qui attend notre amour. En fait, ils ne voient en Dieu qu’une personne à qui on peut soutirer la bénédiction, à qui il faut forcer la main pour satisfaire ses désirs !

 Jamais la prière ne doit être envisagée comme un moyen de pression sur Dieu. Il fait ce qu’il veut : il ne vous doit rien et ne vous sera jamais redevable de quoi que ce soit. S’il doit y avoir une douce pression dans la prière, c’est bien celle que Dieu veut exercer sur notre cœur pendant que nous prions ! Et là, nous touchons du doigt ce qui est essentiel dans la prière ! Celle-ci n’est jamais là pour obliger Dieu à faire comme nous voulons, mais plutôt pour comprendre ce que le Père veut pour nous ; et ce que tout père digne de ce nom veut pour ses enfants, c’est le meilleur, l’excellence, le bien, la paix, la bénédiction !

La prière nous permet d’entrer en communication avec notre Père du ciel pour lui exprimer ce que nous avons sur le cœur, mais aussi pour l’écouter nous parler, nous conseiller.

Lorsque vous aurez compris cela, vous ne direz plus jamais : "J’arrête de prier car Dieu ne m’a pas répondu !" Au contraire, c’est vous qui n’avez pas été capable entendre la voix du Père ! Quelle nuance de taille n’est-ce pas ?

Souvent nous cherchons à faire entrer Dieu dans nos plans ; nous utilisons le "chausse-pied" de la prière pour lui forcer la main, mais ça ne fonctionne pas ainsi ! La prière telle que Jésus l’enseigne consiste pour nous à entrer dans les projets du Père pour notre vie. Inutile donc de vouloir contraindre la volonté de notre Créateur, qui sait ce qui est le meilleur pour notre vie. Comprenez-le et vivez en paix ! Le Père sait ce dont vous avez besoin bien longtemps avant que vous ne vous en aperceviez vous-même ! 

 d’après Samuel Foucart (Top chréien)

 *************************************************************************************************************************************************************** 

 BENEDICTION  

 Que le Seigneur te bénisse d’insatisfaction envers les réponses faciles, les demi-vérités et les relations superficielles, afin que tu vives dans la profondeur de ton coeur.

 Que le Seigneur te bénisse de colère envers l’injustice, l’oppression et l’exploitation d’autrui, afin que tu t’engages pour la justice, la liberté et la paix.

 Que le Seigneur te bénisse de larmes versées, pleurant pour les victimes de douleurs, de rejets, de famines et de guerres, afin que tes mains se tendent pour les consoler et transformer leur douleur en joie.

 Et que le Seigneur te bénisse d’assez de folie pour que tu croies, dans ce monde, pouvoir faire la différence et accomplir ce dont d’autres disent que c’est impossible.

 **************************************************************************************************************************************************

 Seigneur, Faites-nous vivre notre vie,
non comme un jeu d'échecs où tout est calculé.
non comme un match où tout est difficile,
non comme un théorème qui nous casse la tête,
mais comme une fête sans fin où votre rencontre se renouvelle,
comme un bal, comme une danse.
Entre les bras de votre grâce,
Dans la musique universelle de l'amour.

 Seigneur, venez nous inviter.

Madeleine Delbrêl